Programme d'éducation intermédiaire (PÉI)

Politiques

Raisons d’une politique linguistique

La présente politique doit respecter les exigences ministérielles du Québec. Conformément à ce que le Ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur (MEES) demande, notre commission scolaire a une politique linguistique. Notre politique locale doit aussi tenir compte de l’article 22 de la loi sur l’instruction publique et du plan d’action déposé par le MEES visant l’amélioration du français dans les écoles de la province du Québec.

De plus, cette politique doit aussi respecter les exigences spécifiques de l’IB qui figurent dans les guides « Le programme d’éducation intermédiaire : des principes à la pratique » et « Directives d’élaboration d’une politique linguistique » publiés par l’IB.

Philosophie et principes linguistiques de l’établissement

Afin de bien réussir dans toutes les matières, les élèves ont besoin d’un enseignement des langues de qualité. C’est ce que l’école Polyvalente Le Carrefour offre. Nous croyons également que l’enseignement des langues permet aux élèves de mieux se connaitre. 

L’école Polyvalente Le Carrefour, en conformité avec les politiques établies par les instances décisionnelles, affirme que le français est la langue de toutes les communications et que la scolarisation se donne dans la langue française. Elle adhère également aux mesures du plan d’action du MEES visant l’amélioration du français et soutient les initiatives de sa mise en œuvre. L’établissement établit que la qualité de la langue française, écrite et parlée, est une responsabilité de tous les intervenants travaillant en milieu scolaire. Les langues occupent également une place de choix dans l’interdisciplinarité.

Le projet éducatif de l’école démontre l’importance accordée à la qualité du français ainsi qu’aux communications dans chacun de ses trois axes.

  • Instruire : Promouvoir la maîtrise de la langue française dans toutes les matières.

  • Socialiser : Encourager un esprit d’entente mutuelle ainsi que le respect interculturel et le respect des différences.

  • Qualifier : Développer une communication efficace et respectueuse.

 

 Profil linguistique de l’école

L’école Polyvalente Le Carrefour accueille environ 1340 élèves d’une cinquantaine d’ethnies différentes. Ces élèves étudient soit au programme régulier, au Programme d’éducation intermédiaire, en adaptation scolaire ou au Programme primaire international. La langue maternelle principale de la majorité des élèves est le français.

Le ministère de l’Éducation de l’Enseignement supérieur (MEES) du Québec est l’organisme qui gère et met en place les différents programmes obligatoires dans le milieu de l’éducation québécoise. Le français est enseigné à tous les niveaux du secondaire. La littérature et l’enrichissement sont uniquement offerts au PÉI.

L’école Polyvalente Le Carrefour accueille une clientèle de plus en plus diversifiée. Il est donc relativement facile d’encourager les élèves de l’IB à développer une sensibilité internationale. Dans un esprit de collaboration avec les parents, la communauté et nos partenaires, notre école permet à chaque élève de se trouver une place, de vivre des réussites selon ses champs d’intérêt et d’atteindre un équilibre de vie, et ce, dans un milieu où la langue française est valorisée.

Notre situation géographique représente un défi puisque nous sommes situés à côté d’un grande ville multiethnique et anglophone (Ottawa). L’école a donc un triple défi en termes d’acquisition de langues. Il faut d’abord consolider l’apprentissage de notre langue, le français, pour les élèves dont c’est leur langue maternelle. Ensuite, il est important d’encourager et de stimuler l’acquisition du français pour les élèves dont la langue maternelle est différente. Enfin, il faut stimuler l’intérêt de l’anglais langue seconde afin de faire progresser les apprentissages de tous les élèves. Ce défi est plus grand puisque plusieurs élèves sont bilingues. L’espagnol comme langue tierce est également enseigné durant deux années au PÉI. L’espagnol est aussi offert en activité parascolaire aux élèves de 3e et de 4e année du Programme primaire international. Pour les élèves de 5e et de 6e année, l’espagnol est intégré dans l’horaire.

Langue et littérature

Le français est la langue d'expression et de communication pour tous les membres du personnel ainsi que les élèves. L'équipe-école se préoccupe de la qualité de la langue française en encourageant les élèves à s'exprimer correctement. C’est aussi la langue officielle de communication avec les parents.

Notre école favorise la réussite en offrant différents services aux élèves.  Un des objectifs de notre projet éducatif est d’augmenter le taux de réussite en français.  Pour ce faire, l’école utilisera les stratégies suivantes :

  • Utilisation d'une planification globale (verticale et horizontale) commune en français ;

  • Enseigner des stratégies de lecture en mathématique et en sciences ;

  • Offrir du temps de récupération en français ;

  • Favoriser l'utilisation des outils d'autocorrection et des stratégies de lecture présents dans l'agenda.

De plus, certaines activités ou ressources favorisent le développement de la langue française :

  • Le nombre d’heures d’enseignement est supérieur à celui prescrit par le MEES, pour le premier cycle du secondaire.

  • Le nombre d’heures d’enseignement correspond à celui prescrit par le MEES, de la troisième à la cinquième année du PÉI.

  • Le nombre d’heures d’enseignement est supérieur à celui prescrit par le MEES, pour les élève de la cinquième année du secondaire.

  • Mise en place d’activités parascolaires ou événements visant à appuyer le développement de la qualité de la langue. Exemples : Le journal étudiant, La Revue de l’Étudiant Outaouais et les concours littéraires liés à la francophonie ;

  • La présence d’orthopédagogues dans certaines classes afin de soutenir les élèves en difficulté ;

  • Périodes de récupération offertes aux élèves à tous les niveaux le midi et après l’école ;

  • Club d’aide aux devoirs offerts deux fois par semaine, après les cours.

  • Assister à la représentation d’une pièce de théâtre francophone à chacun des niveaux au PÉI. ;

  • Tous les élèves inscrits au PÉI de la 1ière à la 5ième secondaire bénéficient d’un enrichissement en langue et littérature (romans, théâtre, poésie, histoire de la langue). Cette planification peut être modifiée selon les activités culturelles qui s’offrent pendant l’année, mais elle assure une variété d’œuvres étudiées. Ces dernières font place à l’ouverture interculturelle et participent au développement de la sensibilité internationale.

  • Période de lecture et/ou étude obligatoire (Silence on lit et étudie) quotidienne intégrée à l’horaire.

  • Club d'improvisation à l'heure du dîner.

  • Bibliothèque accessible dès 8 h 15 le matin et pendant toute l’heure du diner.

  • Offrir un service de bibliothèque de qualité et un choix de collections littéraires et périodiques.

  • Appui à des initiatives régionales réalisées par des organismes extrascolaires pour promouvoir la culture francophone et la langue française. Exemples : concours de poésie, concours littéraires, joutes oratoires ;

  • Organisation de visite d’auteurs ou de sortie lors du Salon du livre de l’Outaouais ;

  • Services et plans d’intervention adaptés aux élèves ayant des besoins éducationnels spéciaux au niveau langagier (orthopédagogie).
  • Formation continue de la majorité des enseignants en langue maternelle et/ou en langue et littérature au PÉI.

Acquisition de langues

Langue seconde : Anglais

Dans le respect des concepts fondamentaux du PÉI, telles l’ouverture interculturelle et la communication, il est essentiel pour les élèves de développer leurs aptitudes dans d’autres langues. Notre contexte géographique, près de l’Ontario, fait en sorte que certains de nos élèves ont l’anglais comme langue maternelle. De plus, la proximité du milieu culturel anglophone offre des possibilités d’enrichissement aux élèves.

  • Tous les élèves inscrits au PÉI de la 1re à la 5e secondaire bénéficient d’un enrichissement en langue et littérature (romans, théâtre, poésie, histoire de la langue) ;

  • Les élèves qui le désirent peuvent réaliser le projet personnel en anglais ;

  • Assister à une représentation de pièce de théâtre en anglais dès la 1ère secondaire ;

  • Œuvres en anglais disponibles à la bibliothèque ;

  • Voyages culturels offerts dans des villes anglophones : Toronto, New York, Chicago, Boston, Philadelphie, Washington ;

  • Promotion des programmes Explore et YMCA qui offrent des possibilités d’étude et de travail par le biais de séjours dans un milieu unilingue anglophone ;

  • Périodes de récupération offertes à l’heure du diner à tous les niveaux ;

  • Les élèves éprouvant des difficultés en anglais peuvent obtenir une licence de logiciels d’apprentissage de la langue anglaise. Exemple : Rosetta Stone ;

  • Le nombre d’heures d’enseignement correspond à celui prescrit par le MEES, de la première à la cinquième année du PÉI ;

  • Obligation pour les élèves de s’exprimer en anglais en classe;

  • Utilisation maximale par l’enseignant de la langue anglaise en classe en fonction du niveau scolaire des élèves (enseignement de l’anglais en anglais) ;
  • Formation continue de la majorité des enseignants en anglais et/ou e acquisition de langues au PÉI.
  • Le tableau ci-dessous illustre les phases d’acquisition de l’anglais relativement au PÉI de l’IB.

  •  

Niveau

1

2

3

4

5

Anglais (EESL)

Language Acquisition

Phase 1

Language Acquisition

Phase 2

Language Acquisition

Phase 3

Language Acquisition

Phase 5

Language Acquisition

Phase 5

 

Langue tierce : Espagnol

Les cours d’espagnol sont offerts en 3e secondaire (100 heures) et 4e secondaire (50 heures). Cet enseignement ne se limite pas seulement à l’apprentissage de la langue, mais explore aussi différentes cultures hispaniques par le biais d’activités. Ce cours étant considéré comme un enrichissement, les phases proposées par le PÉI ne sont pas utilisées et le cours n’est pas non plus évalué en fonction des critères d’acquisition de langues de l’IB.

  • Promotion de la culture latine lors des cours d’espagnol. Exemples : recherches sur un pays hispanophone, apprentissage de diverses chansons espagnoles, dégustations de mets préparés par les élèves, initiation à la danse latine.

  • Des œuvres en espagnol sont offertes aux élèves par l’intermédiaire de leur enseignant(e).

  • Voyage d’immersion et de coopération internationale dans un pays hispanophone. Les élèves du PÉI ont la possibilité de faire ce voyage en 4ième et/ou 5ième secondaire.

  • Les élèves qui le désirent peuvent réaliser le projet personnel en espagnol.

  • Promotion échanges dans d’autres pays.

 

 L’espagnol est aussi offert en activité parascolaire aux élèves de 3e et de 4e année du Programme primaire international. Pour les élèves de 5e et de 6e année, l’espagnol est intégré dans l’horaire.

Autres langues

Tout nouvel arrivant provenant de l’extérieur du Canada est d’abord évalué au Service d’aide et d’établissement des nouveaux arrivants (SAENA) afin de connaitre ses compétences langagières. Par la suite, l’école le dirige vers le service adapté à son profil soit la classe d’accueil, de francisation ou de soutien linguistique.

À cause de certains défis administratifs de notre école publique, nous ne pouvons offrir des cours de langue maternelle à nos élèves qui parlent plusieurs langues différentes. Par contre, plusieurs d’entre eux suivent des cours de langue maternelle le samedi dans leurs communautés.

Révision de la politique

Ce document sera revu et révisé au besoin par une équipe d’enseignants et de membres de la direction. 

Introduction

La politique d’évaluation de l’école Polyvalente Le Carrefour est basée sur des valeurs telles que l’égalité, la cohérence, la rigueur et la transparence. Elle se conforme au Programme de formation de l’école québécoise, à la Politique d’évaluation des apprentissages (Ministère de l’éducation, 2003) et tient compte des recommandations émises par le Conseil supérieur de l’éducation (Évaluer pour que ça compte vraiment, 2018). Notre politique d’évaluation constitue « une déclaration d’intention et une promesse d’action décriant les principes et les pratiques qui permettront d’atteindre les objectifs d’éducation liés à tous les aspects de l’évaluation » (Guide des principes à la pratique P.42). Elle est destinée aux enseignants, à la direction, aux élèves, aux parents et aux membres du Conseil d’établissement afin que tous partagent la même vision.

Communication

Les résultats des évaluations, travaux et projets en lien avec les matières du MEES sont disponibles sur le portail Mozaïk.

Au PÉI, la transmission des résultats des évaluations critériées se fait par le biais du bulletin maison permettant de suivre et de mieux comprendre l'évaluation de l’IB. À la fin de l’année, le bulletin IB officiel sera disponible sur le portail Mozaïk.

Plagiat et retard dans les remises de travaux

Les enseignants sensibilisent les élèves tout au long de leur parcours à faire preuve d’intégrité intellectuelle. Ainsi, le plagiat est fortement sanctionné.

L’élève qui plagie est celui qui utilise un matériel autre que celui autorisé ou d’autres sources d’informations que celles qui sont permises, qui reçoit de l’aide d’une autre personne ou qui aide délibérément une autre personne.

Dans le cadre d’un travail ou d’une recherche, tout écrit dont je ne suis pas l’auteur ou qui ne comprend pas la source (citation) sera considéré comme plagié. Ceci inclut les textes trouvés sur Internet.

La direction est informée de toute situation de plagiat sérieuse et une analyse de la situation est réalisée. Le niveau scolaire de l’élève, la préméditation, la récidive ainsi que le dossier général de l’élève sont des éléments qui sont pris en compte pour l’application de la conséquence. Une note de 0 peut être attribuée. Chaque jour de retard dans la remise d’un travail PEUT amener une pénalité maximale de 10 %.

Absence à un examen incluant les examens de fin d’année

Seules les raisons officielles suivantes sont acceptées pour motiver une absence à un examen. En fournissant une des preuves demandées, l’élève obtiendra le droit d’effectuer un examen de reprise. L’élève doit rencontrer son enseignant qui lui fixera un rendez-vous pour son examen de reprise. Toute reprise d’évaluation se fera un samedi.

Absence pour problème de santé : La preuve est le billet d’un spécialiste de la santé (médecin, psychologue, dentiste, physiothérapeute, etc.). Il doit être remis à l’école dans les 24 heures suivant le retour de l’élève.

Absence pour cause de mortalité d’un proche : La preuve exigée est une copie du certificat de décès ou l’avis de décès paru dans le journal.

Absence en raison d’une convocation à un tribunal : La preuve exigée est la citation à comparaître ou autre document officiel.

Absence en raison d’une délégation à un événement d’envergure provinciale, nationale ou internationale : La preuve exigée est la note écrite d’un responsable de l’organisation.

Absence autorisée par la direction ou la direction adjointe : La preuve exigée est le billet signé de la direction.

Un voyage familial n’est pas une raison officielle acceptée pour motiver une absence à un examen de fin d’année.

Jugement

Le jugement est une responsabilité de l’enseignant qui est, au besoin, partagée avec d’autres intervenants de l’équipe-cycle et de l’équipe-école.

L’enseignant porte un jugement à partir de données qu’il a recueillies et interprétées à l’aide d’instruments variés.

Un élève ayant une moyenne supérieure à 85 % dans une matière POURRA CHOISIR d’être exempté d’un examen de fin d’année (à l’exception des épreuves uniques du MEES et des épreuves obligatoires de la commission scolaire) selon le jugement de l’enseignant concerné. Pour déterminer si un élève est éligible à une exemption, on doit tenir compte de la note sommaire après la 3e étape par compétence ou pour l’ensemble des compétences de cette matière. L’information sera transmise aux élèves le 1er juin 2019.

L’évaluation au sein du PÉI

L’évaluation critériée du PÉI s’ajoute à l’évaluation régulière dans notre établissement. Le modèle d’évaluation critériée signifie que les résultats des élèves pour le bulletin IB, remis en fin d’année, sont déterminés par leurs accomplissements en regard de normes établies et non pas en fonction de la position de chaque élève dans un classement hiérarchique. 

Cette évaluation continue poursuit deux objectifs :

  • Soutenir l’apprentissage en indiquant à la personne évaluée en cours d’apprentissage où elle se situe par rapport aux attentes fixées, ce qu’elle peut faire pour s’améliorer et les forces sur lesquelles elle peut s’appuyer.

  • Certifier des acquis en jugeant, à la fin d’une période (cycle, étape, cours) et en fonction de critères de réussite préétablis, si l’élève a les acquis nécessaires pour passer à l’étape suivante.

Par le biais des plans de travail des unités, l’évaluation au PÉI privilégie le recueil et l’analyse d’informations sur l’accomplissement des élèves et fournit une rétroaction utile aux élèves sur leur processus d’apprentissage. Afin de permettre aux élèves d'atteindre les niveaux supérieurs, les enseignants élaborent des tâches rigoureuses faisant appel à toute une gamme de stratégies d'évaluation.  Ainsi, l'évaluation permet une compréhension des capacités des élèves tout au long de l'année par le biais d'évaluations formatives et sommatives.

Les grilles d’évaluation détaillées pour chacune des matières sont disponibles sur le site Internet de l’école dans la section « PÉI évaluation critériée ».

Lorsque c’est possible, une grille de conversion permet de convertir le niveau atteint en note sur 100 pour le bulletin du MEES. Toutefois, l’inverse n’est pas permis.

Planification de l'évaluation 

L’évaluation continue fait partie intégrante de l’apprentissage. Elle doit donc être planifiée en même temps que l’enseignement.

Les enseignants inscrivent leurs évaluations dans un calendrier commun pour bien répartir la charge de travail demandée aux élèves.

Une planification horizontale et verticale est effectuée pour s'assurer que les enseignants, nouveaux et anciens, puissent couvrir tous les critères et permettre aux élèves de se les approprier.

Tous les enseignants doivent concevoir des plans de travail des unités et des tâches dont le contenu est aligné avec les exigences du MEES. Les quatre critères ainsi que chacun des aspects doivent obligatoirement être évalués au moins deux fois par année, et ce, à chaque année du programme. Pour ce faire, les enseignants utilisent les critères d’évaluation prescrits pour les 1re, 3e et 5e année. Pour la 2e et la 4e année, les enseignants utilisent les grilles du niveau supérieur.

Normes de passage d’un niveau à l’autre

L’élève inscrit au Programme d’éducation intermédiaire accepte et s’engage à adhérer à la philosophie, aux valeurs et aux exigences du PÉI en respectant, à chaque année : 

  • les exigences de l’action par le service ; 

  • le développement continu des qualités du profil de l’apprenant ; 

  • la réalisation de tâches d’évaluation critériée spécifiques à chaque niveau et groupe matière ;

  • la réalisation du projet personnel en secondaire 5.

Compte tenu des exigences du MEES, l’élève doit maintenir des résultats scolaires égaux ou supérieurs au seuil de passage de 60 %. Ainsi, conformément à ces exigences, l’élève éprouvant de grandes difficultés devra suivre des mesures d’appui dans les matières concernées et atteindre le seuil de réussite du MEES, soit 60 %. 

Afin d’accéder à un niveau supérieur au Programme d’éducation intermédiaire, l’élève devra réussir chacun de ses cours avec le seuil de passage de 60 %. S’il échoue son cours de français ou mathématique malgré les mesures d’appui, l’élève sera retiré du programme. Si l’élève échoue un autre cours que celui de français ou mathématique, malgré les mesures d’appui, son dossier scolaire sera étudié par la direction et l’enseignant concerné afin de déterminer s’il peut demeurer au programme. Selon la décision qui sera prise, la direction communiquera avec les parents afin d’offrir à l’élève une alternative qui répondra davantage à ses besoins. En 4e et 5e secondaire, puisque le MEES prescrit la promotion par matière, l’élève doit être en réussite dans l’ensemble de ses cours.

De plus, l’école Polyvalente Le Carrefour s’est dotée d’un ensemble de normes et de procédures afin de maximiser les chances de réussite de tous les élèves inscrits au PÉI. Il est primordial que les élèves prennent conscience que la vie collective impose le respect d’un certain nombre de règles et que si celles-ci ne sont pas respectées, la dynamique d’apprentissage n’est pas optimale. Des mesures d’aide sont mises en place pour assurer le soutien à l’élève afin qu’il améliore ses résultats académiques et/ou son comportement, dans le but de lui permettre de poursuivre ses études au PÉI. Par mesure exceptionnelle, un élève pourrait être réorienté vers un autre programme s’il compromet sa propre réussite scolaire ou si son comportement compromet la réussite des autres élèves.

Reconnaissance des apprentissages

L’élève qui chemine au PÉI a la possibilité de recevoir trois reconnaissances distinctes. Le tableau suivant précise en détail les règles établies pour chacune de celles-ci.

Émis par

Diplôme

Conditions d’obtention

MEES

Diplôme d’études secondaires (DES)

o   Cumuler un total de 54 unités de 4e et 5e secondaire dont 20 minimalement pour la dernière année.

o   Réussir son français de 5e secondaire.

o   Réussir son anglais de 5e secondaire.

o   Réussir les mathématiques de 4e secondaire.

o   Réussir histoire et éduction à la citoyenneté de 4e secondaire.

o   Réussir son cours d’art de 4e secondaire.

o   Réussir l’éthique et la culture religieuse ou l’éducation physique de 5e secondaire.

o   Réussir le cours de sciences de 4e secondaire.

SÉBIQ

Diplôme d’études secondaires internationales (DÉSI)

o   Obtenir le DES et avoir suivi les deux dernières années du PÉI.

o   Réaliser son projet personnel en conformité avec les exigences particulières de l’IB.

o   Présenter une moyenne de 60 % et plus dans le volet enrichissement du français et de l’anglais.

o   Maîtriser les compétences de la fin de 2e année du programme de trois ans d’espagnol du MEES.

o   Réussir les cours de sciences humaines, mathématique et de sciences de 5e secondaire.

o   Avoir complété, selon les exigences, son programme de service en tant qu’action au PÉI.

IB

Attestation du Programme d’éducation intermédiaire de l’IB

o   Réaliser son projet personnel en conformité avec les exigences particulières de l’IB.

o   Avoir complété, selon les exigences, son programme de service en tant qu’action au PÉI.

 

À la demande de l’établissement, l’APPÉSI (Attestation de participation au programme d’éducation secondaire international) sera remise à l’élève qui ne peut satisfaire aux exigences du DÉSI. La SÉBIQ émettra l’attestation aux élèves qui ont suivi les 8 matières correspondantes au PÉI, qui ont réalisé leur projet personnel et qui ont satisfait à leur programme de service en tant qu’action au PÉI.

Révision de la politique

La politique d’évaluation est diffusée annuellement à l’ensemble du personnel de l’école et elle est déposée sur notre site Internet pour les élèves et les parents. Elle est également révisée une fois par année avec le personnel de l’école lors d’une rencontre d’équipe. 

Préambule

Bien qu’il fasse appel à un processus de sélection dans l’admission de ses élèves, le Programme primaire international de l’école Polyvalente Le Carrefour inclut et intègre tous les types d’apprenants. L’équipe d’enseignants et de professionnels de l’école offre donc plusieurs moyens afin de rendre les programmes et la philosophie de l’IB accessibles à tous les élèves, même ceux ayant des besoins particuliers. Ils développent entre autres chez les apprenants « la curiosité intellectuelle, les connaissances et la sensibilité nécessaires pour contribuer à bâtir un monde meilleur et plus paisible, dans un esprit d’entente mutuelle et de respect interculturel.»Tous les élèves de l’école sont encouragés « à apprendre activement tout au long de leur vie, à être empreints de compassion et à comprendre que les autres, en étant différents, puissent aussi être dans le vrai. »2

 

Profil des élèves

Au primaire, sur nos 209 élèves, 7 apprenants ont un plan d’intervention. 5 d’entre eux ont un code de difficulté (difficulté d’apprentissage, déficience motrice légère ou organique, déficience langagière)

Au PEI, nous comptons 38 élèves avec un plan d’intervention sur une population de 494 étudiants. 3 élèves ont un code de difficulté (difficulté d’apprentissage, troubles du comportement, déficience motrice légère ou organique)

 

Processus d’identification

Les parents ont la responsabilité d’informer les intervenants de l’école des particularités de leur enfant afin que ce dernier puisse bénéficier du support nécessaire à sa réussite.

De plus, une collaboration est établie entre l’enseignant et l’orthopédagogue de l’école. Cet intervenant rencontre, en début d’année, les enseignants (titulaires et spécialistes) afin de leur dresser un portrait des élèves ayant des besoins particuliers. Il explique les différentes mesures adaptatives favorisant la réussite de l’élève et il répond aux questionnements des enseignants pour qu’ils comprennent et se sentent à l’aise avec les différentes mesures à mettre en place.

Le titulaire ou le répondant de l’année précédente est aussi disponible pour échanger sur le fonctionnement de l’élève en salle de classe.

 

Dépistage et signalement

Tous les intervenants de l’école sont responsables de déceler les élèves à risque ou HDAA (handicapé ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage). Comme c’est l’intervenant qui est le plus souvent en présence de l’élève, c’est le titulaire qui doit appliquer la Démarche de prévention et d'intervention graduée3 proposée par le Centre de services scolaire des Draveurs qui est annexée à cette politique. Ainsi, lorsqu’il remarque ou qu’on lui fait part d’une problématique, l’enseignant doit offrir un soutien particulier pour aider l’élève. Il doit aussi consigner des traces écrites de ses interventions auprès de cet élève. Après plusieurs interventions fréquentes et intensives, si les difficultés de l’élève persistent, l’enseignant peut signaler la problématique à la direction en remplissant les formulaires décrits dans la Démarche d’intervention. À la suite d’une rencontre avec les différents intervenants impliqués, la direction décide de la suite des choses : demande d’une évaluation en orthopédagogie, en orthophonie et/ou en psychologie, élaboration d’un plan d’intervention, support de l’orthopédagogue et/ou de la technicienne en éducation spécialisée (TES), etc.

Comme la collaboration école-famille est importante, l’enseignant doit également communiquer régulièrement avec les parents pour les informer de la situation et des moyens mis en place.

 

Mesures d’aide aux élèves

L’école propose des mesures favorisant la réussite scolaire dans le contexte particulier du PP et du PÉI. Parmi celles-ci, signalons :

  • des mesures d’aide pédagogique, comme : des périodes de récupération pour plusieurs disciplines, des cliniques de consolidation, un système de pairs aidant dans certaines disciplines ;
  • des mesures pédagogiques stimulantes, comme :des approches pédagogiques variées, des activités d’enrichissement et le recours aux technologies de l’information et de la communication ;
  • des mesures d’aide spécifiques qui apparaissent au plan d’intervention (PI) de l’élève.

 

Plan d’intervention

Le plan d’intervention, communément appelé PI, a pour objectif d’aider l’élève éprouvant une problématique qui limite sa progression scolaire. Il s’agit d’un plan personnalisé rédigé pour l’élève HDAA. Son élaboration tient compte des besoins de l’élève et précise les objectifs, les moyens pour les atteindre, les intervenants impliqués, les échéanciers de même que les modalités prévues pour évaluer le cheminement de l’élève. Il énumère un ensemble de mesures à mettre en place pour favoriser la réussite scolaire et l’insertion sociale de l’élève.

La direction voit à la réalisation et à l’évaluation périodique du plan d’intervention et en informe régulièrement les parents.

Le parent est un partenaire essentiel pour l’élaboration, le suivi et l’évaluation du plan d’intervention de son enfant.

 

Révision de la politique

La politique d’inclusion est diffusée annuellement à l’ensemble du personnel de l’école et est déposée sur notre site Internet pour les élèves et les parents. Ce document sera revu et révisé annuellement par une équipe d’enseignants et de membres de la direction.

1 Pour faire une réalité du Programme primaire – Cadre pédagogique pour l’éducation internationale dans l’enseignement primaire, Déclaration de mission de l’IB, page 2.

2 Idem

3 Démarche de prévention et d'intervention graduée, service des ressources éducatives du Centre de services scolaire des Draveurs

Préambule

Au Programme d'éducation intermédiaire de l’école Polyvalente Le Carrefour, nous croyons qu’il n’est jamais trop tôt pour faire « comprendre (aux élèves) l’importance de l’intégrité intellectuelle et des droits de propriété intellectuelle » (action attendue des élèves dans les compétences de recherche des approches de l’apprentissage).

Pour ce faire, l’intégrité en milieu scolaire se vit en responsabilité partagée. L’élève, ses enseignants, ses parents et la direction de l’école contribuent à faire vivre et respecter les principes d’intégrité et d’honnêteté.1

 

Manquement à l’intégrité

Les manquements à l’intégrité peuvent prendre différentes formes dont voici quelques définitions.2

  • Plagiat : Présentation des idées ou du travail d’une autre personne comme étant les siens.
  • Collusion : Contribution au plagiat d’un autre élève, par exemple en acceptant que cet autre élève copie le travail ou le présente comme sien pour l’évaluation.
  • Possession de matériel non autorisé : téléphone cellulaire, dictionnaire électronique, notes de cours, aide-mémoire rédigé par soi ou par une autre personne, calculatrice, etc.).
  • Divulgation d’informations à d’autres élèves ou réception d’informations émanant d’autres élèves relatives au contenu d’une épreuve avant que tous les élèves l’aient complétée.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle sert à baliser ce que nous considérons être des comportements procurant des avantages déloyaux en matière de propriété intellectuelle au regard de l’évaluation.

 

Rôles et responsabilités3

La direction :

  • Encourage les bonnes pratiques éthiques et incite les membres de la communauté scolaire à véhiculer un message d’intégrité;
  • Lorsqu’un cas de manquement à l’intégrité est référé, la direction guide l’enseignant dans le choix de conséquences appropriées;
  • S’engage à respecter les mêmes règles d’intégrité que les élèves.

Les enseignants :

  • Se chargent de prodiguer un enseignement explicite des bonnes pratiques en matière d’honnêteté intellectuelle;
  • S’assurent de la compréhension de ces pratiques éthiques avant la réalisation de toute production;
  • Voient à appliquer consciencieusement les règles de la Politique d’intégrité de l’école lors de l’évaluation des productions des élèves;
  • Appliquent les mesures appropriées en cas de manquement à l’intégrité;
  • S’engagent à respecter les mêmes règles d’intégrité que les élèves.

Les élèves :

  • À titre d’apprenants de l’IB, doivent, en tout temps, faire preuve d’honnêteté et d’intégrité dans leur travail;
  • Mettent en œuvre les pratiques éthiques en vigueur dans l’école;
  • Prennent connaissance du code de vie de l’école.

Les parents :

  • Soutiennent leur enfant dans le développement de leur conception de l’intégrité;
  • S’assurent du respect des pratiques éthiques de leur enfant.

 

Promotion de l’intégrité

Pour promouvoir l’intégrité dans notre milieu nous mettons de l’avant certaines méthodes proposées dans le document de Jude Carroll sur l’intégrité en milieu scolaire dans le cadre des programmes de l’IB.4

  • Discuter avec les parents de ce qui constitue un degré d’aide approprié;
  • Veiller à ce que les parents et les élèves comprennent ce que signifie la valeur d’intégrité en milieu scolaire telle qu’elle est décrite dans le profil de l’apprenant;
  • Expliquer précisément à quoi s’expose tout élève remettant un travail qui n’est pas le sien;
  • Élaborer des tâches d’évaluation reposant sur la recherche;
  • Concevoir des critères d’évaluation qui valorisent et récompensent les efforts mis en œuvre pour accomplir le travail et qui ne portent pas uniquement sur le résultat;
  • ​​​Enseigner aux élèves les méthodes à employer pour citer le travail d’autrui.

 

Sanctions possibles5

En cas de manquement à l’intégrité, diverses sanctions peuvent être appliquées en considération de la gravité du manquement, des circonstances l’entourant, des intentions de la personne fautive ou de la répétition du geste répréhensible.

Parmi les sanctions possibles en cas de manquement à l’intégrité, signalons :

  • Communication aux parents;
  • Réflexion écrite;
  • Pénalité au niveau de la note finale;
  • Reprise du devoir ou du travail avec pénalité;
  • Travail supplémentaire;
  • Toute autre mesure jugée pertinente par l’autorité compétente.

En cas de récidive, les sanctions peuvent être plus sévères. Dans tous les cas, l’élève pris en faute a la possibilité d’être entendu et de présenter sa défense devant l’autorité concernée.

 

Révision de la politique

La politique d’intégrité intellectuelle est diffusée annuellement à l’ensemble du personnel de l’école et est déposée sur notre site Internet pour les élèves et les parents. Ce document sera revu et révisé annuellement par une équipe d’enseignants et de membres de la direction.

​​​​​​​

1   ÉCOLE DE LA MAGDELAINE. Politique d’intégrité en milieu scolaire, p.1.

2  Organisation du Baccalauréat International (IB), Intégrité en milieu scolaire, 2009, p. 3.

3 ÉCOLE DE LA MAGDELAINE. Politique d’intégrité en milieu scolaire, p.1-2.

4 Jude Caroll, L’intégrité en milieu scolaire dans le cadre de l’IB, 2012

5 ÉCOLE DE LA MAGDELAINE. Politique d’intégrité en milieu scolaire, p.3.

Situation

Le Programme d’éducation intermédiaire à l’école Polyvalente Le Carrefour est offert à l’ensemble des élèves qui résident sur le territoire du Centre de services scolaire des Draveurs (CSSD).  L’école offre quatre groupe de la 1ère à la 5e secondaire. Les élèves intéressés doivent obligatoirement passer par un processus d’admission.

Le programme s’adresse à des élèves répondant aux critères suivants :

  • Élève habitant sur le territoire de la CSSD;
  • Élève qui est présentement en 6e année du primaire;
  • Élève qui veut développer son profil de l’apprenant;
  • Élève qui est engagé dans ses apprentissages, qui est prêt à investir du temps dans ses études et dans les différents travaux d’enrichissement, et qui aime l’école;
  • Élève qui souhaite s’engager dans sa communauté.

Des frais de 275$ par année sont demandés aux parents des élèves fréquentant notre établissement. Ce montant couvre les frais de libération pour les coordonnatrices, les frais d’adhésion au programme (SEBIQ et IB), le coût des sorties d’enrichissement organisées tout au long de l’année ainsi que les frais associés à des activités spéciales vécues à l’école.

 

Processus d’admission

La période d’inscription se déroule à l’automne pour l’année scolaire suivante. Comme les groupes de secondaire 2 à 5 sont déjà formés, le processus d’admission concerne seulement les élèves intéressés à intégrer notre école en 1ère secondaire.

Un dépliant expliquant les particularités de notre programme et les modalités d’inscription est envoyé, à travers les écoles primaires, à tous les élèves inscrits en 6e année à la CSSD. Une annonce est également faite sur le site internet de notre école.

Une soirée d’information est organisée pour rencontrer les élèves intéressés et leurs parents. Durant cette « porte ouverte » les éléments essentiels du programme sont présentés ainsi que le profil des élèves recherchés. Les parents et les enfants ont également l’opportunité de pouvoir poser leurs questions.  Une visite guidée par des élèves de l’école est également offerte en fin de soirée pour montrer nos installations et expliquer le fonctionnement de notre école.

Les parents ont ensuite quelques jours pour procéder à l’inscription de leur enfant en complétant le formulaire d’inscription disponible sur notre site internet et en envoyant à notre coordonnatrice le bulletin le plus récent de l’élève.

Une fois la période d’inscription terminée, la coordonnatrice envoie un formulaire de recommandation (annexe I) à l’enseignant(e) titulaire de chaque candidat. Une fois complété, l’enseignant(e) doit retourner le formulaire directement à la coordonnatrice.

Une présélection est faite à partir de l’analyse des bulletins et des formulaires de recommandation reçus. 125 élèves sont invités à venir passer un examen de sélection. Les parents des enfants retenus sont informés par courriel une vingtaine de jours avant la journée choisie pour l’examen.

 

Examen de sélection

C’est la firme BrissonLegris qui est en charge d’administrer l’examen d’admission. L’examen est offert exclusivement aux élèves qui ont reçu l’invitation. Tout le matériel est fourni pour l'examen.

L'examen se déroule en deux parties : français (lecture) et mathématiques. Ces examens sont tous à choix multiples.

Français lecture : Ce test renseigne sur les stratégies de lecture des élèves en ce qui a trait au repérage de l'information et à la capacité à inférer. Ce test comprend 15 questions et a une durée de 20 à 30 minutes.

Mathématiques : Ce test renseigne sur les connaissances des élèves liées à la résolution d'une situation problème, à certaines fonctions arithmétiques, à la géométrie, à la mesure, aux statistiques ainsi qu'aux probabilités. Ce test comprend 30 questions et a une durée de 35 minutes.

La firme BrissonLegris envoie les résultats à la coordonnatrice qui les analyse. Les 112 meilleurs candidats sont invités à intégrer l’école Polyvalente Le Carrefour l’année suivante.

 

Admission

Les parents des enfants sélectionnés sont informés par courriel et sont invités à faire un dépôt de 100$ pour confirmer l’inscription de leur enfant à la prochaine rentrée scolaire. Ce montant sera déduit des frais d’inscription au programme (275$) que le parent devra payer l’année suivante.

Au printemps, les parents sont invités à une rencontre d’information concernant la prochaine rentrée scolaire.

 

Révision de la politique

La politique d’admission est diffusée annuellement à l’ensemble du personnel de l’école et est déposée sur notre site Internet pour les élèves et les parents. Ce document sera revu et révisé annuellement par une équipe d’enseignants et de membres de la direction.